Voyage Gourmand

Septembre est arrivé : histoire d’un far breton…

 

Et voilà! Le mois de Septembre est arrivé… d’ailleurs, loin de là l’idée d’être pessimiste, mais il touchera bientôt à sa fin…déjà! Je soupire à cette idée. Septembre est le mois de la rentrée, du retour au quotidien… Pour moi, c’est la découverte d’un tout autre univers : la faculté. On se rend tout de suite compte du temps qu’on avait cet été pour vaquer à nos occupations préférées (comme la cuisine…) et qui nous manque à présent…

Mais Septembre c’est aussi mon mois préféré ! avec tous les mois de l‘Automne (qui commence demain, le 23, d’ailleurs!). Avec la fraîcheur qui revient, on tourne vraiment une page sur l’été (à l’exception des chanceux habitants du Sud de la France qui commencent très très bien la saison automnale avec un été indien…grrr…) Au revoir pêches, nectarines, abricots, fraises, concombres et autres délices de l’été… maintenant on veut des fruits et des légumes d’hiver, ceux que j’aime tant !

J’ai vraiment hâte de retrouver les légumes anciens de l’hiver sur les étals, bref, envie de nouveautés et de plats chaleureux et parfumés…

Le mois de Septembre a été aussi l’occasion de goûter à nouveau à ce classique, le far breton. Mais attention, ce n’est pas n’importe lequel ! C’est celui de ma Maman ! Recette de famille, recette de grands-mères, mesdames, messieurs… Vous savez, le genre de recette notée sur une demi-feuille à carreaux il y a bien longtemps, dont le papier blanc de l’époque à fini par jaunir avec le temps… Quelle chance vous avez, elle veut bien que je vous donne la recette du véritable far breton qui est très rapide et très simple. Alors si vous êtes amateurs de flans, fars et clafoutis, celui-là pourrait bien vous plaire !

Far breton, recette de famille
Nombre de parts : 8
Noter
Imprimer
Ingrédients
  1. 250 g de pruneaux
  2. 200 g de farine
  3. 150 g de sucre
  4. 4 oeufs
  5. ½ litre de lait
  6. 1 CS d’alcool (rhum ambré par exemple)
  7. 1 pincée de sel
Instructions
  1. Préchauffez votre four à 200°C. Beurrez un moule à manqué ou un moule rond.
  2. Laissez les pruneaux macérer au moins 1 heure dans la cuillère à soupe de rhum.
  3. Battez les oeufs avec le sucre, puis ajoutez la pincée de sel, la farine puis enfin le lait.
  4. Ajoutez les pruneaux.
  5. Versez le tout dans le moule beurré et enfournez pendant 45 minutes.
Voyage Gourmand http://voyagegourmand.fr/

Lumir

Hello ! Moi c'est Lumir, auteure de ce blog créé en 2011 dans le but de partager ma passion pour la cuisine et la photographie. Quand je ne parle pas de mes escapades, balades et découvertes, je partage mes recettes saines et gourmandes, composées d’ingrédients simples, essentiellement bio et de saison. Je vous invite à découvrir mon univers et à passer un moment d’évasion culinaire sur le blog !

Vous aimerez peut-être aussi...

4 Commentaires

  1. Répondre

    Camille

    23 septembre 2011

    J'adore la mise en scène de tes photos 🙂

  2. Répondre

    Anonymous

    23 septembre 2011

    Bonjour,
    Pour que tes pruneaux soient plus moelleux, fais les tremper dans un bol de thé chaud avec la CS d'alcool pendant au moins une heure.
    c'est un truc de grand mere bretonne aussi !
    trop bon le far quand il est moelleux !

  3. Répondre

    Lulu

    23 septembre 2011

    @ Camille : Merci beaucoup ! (Pour ce message et aussi pour tous les autres!! Je suis ravie que ça te plaise autant!)

    @ Anonyme: Cher/Chère Anonyme, merci beaucoup pour ton précieux conseil !! En effet, je fais tremper mes abricots secs de cette façon pour des recettes, je ne sais pas pourquoi je n'y ai pas pensé ici pour les pruneaux. Effectivement, le far c'est trop bon moelleux! J'adore les trucs de grand-mères… à bientôt!

  4. Répondre

    toutendouceurs

    29 septembre 2011

    Ce gâteau est un symbole de mon enfance, j'ai des grands-parents bretons et ma grand-mère et la reine du far ! Tes photos sont superbes 🙂
    Passe un bel après-midi, bises !
    Delphine

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.