Voyage Gourmand
Blabla...

Pensées

paris-2

Vous avez sûrement remarqué mon absence sur le blog depuis ces quelques jours. Je n’avais pas vraiment le coeur à l’écriture, ni à la cuisine. Les évènements de ce week-end m’ont bouleversé tout autant que vous et une coupure s’imposait. Je n’ai pas de mots pour dire ma peine, ma rage et consternation face à ce qu’il s’est passé, les jours passent et il faudra beaucoup de temps pour que cette blessure profonde en chacun de nous s’apaise.

C’est le coeur serré que je recommence à écrire ici aujourd’hui, moi qui ai toujours souhaité que mon blog soit un espace de bonheur, de liberté,  de partage autour de la cuisine et l’évasion… Oui, je ne prends pas souvent la parole concernant l’actualité, néanmoins il m’est impossible de passer outre et je m’efforce de rester positive en toute situation. Seulement, comment faire cette fois-ci ? 

Je ne ferai pas de long discours, mais j’avais seulement envie de partager mes pensées. D’écrire ma peine, de partager mon ressenti. Je ne me vois pas reprendre le cours du blog sans rien dire. Ce billet était donc d’une impérieuse nécessité.

Toutes mes pensées vont à ces innocents, disparus trop tôt. A leurs proches également, dont la vie a basculé un Vendredi, sans prévenir. Nous avons tous été touchés en plein coeur, et nous souffrons tous, encore, mais face à cette barbarie inhumaine et inacceptable, la vie et l’amour doivent être et seront plus forts. C’est dur de ce dire cela, en ces temps noirs. Il nous faudra le temps qu’il faudra pour aller de l’avant, mais nous n’arrêteront pas de vivre et de profiter de la vie, cela est chose sûre. Nous nous aimerons de plus bel, nous retournerons boire des verres en terrasse, nous nous déhancherons sur la piste de danse peu importe la musique, nous vivrons librement comme nous l’avons toujours fait et personne ne pourra nous prendre les valeurs et le goût de vivre qui nous constitue toutes et tous. Mes amis étrangers me disent souvent qu’ils ont rarement croisé des personnes comme nous, qui profitent autant de la vie et de ce qu’elle a à offrir. C’est chose vraie. Et cela doit continuer. 

Ce qui est arrivé ce Vendredi 13 est inhumain, inacceptable. C’est incompréhensible. Je me résigne à penser qu’il n’y a rien à comprendre. Je pense à Paris, mais également au reste du monde, où cela se produit malheureusement trop souvent. Ce qui nous lie toutes et tous est que nous sommes et resteront debout malgré tout. Ensemble, nous réussirons à lutter contre toutes les formes d’obscurantisme tôt ou tard. Car nous avons quelque chose que ces barbares n’ont pas, hormis ce goût de vivre : d’abord un esprit critique, puis de la connaissance ainsi que des valeurs humanistes et surtout une capacité à réellement questionner les dogmes. Tout ceci est plus fort que tout.

Vous avez encore faim ?

Pas de commentaires

Commenter

CommentLuv badge