Voyage Gourmand

Le chef Fabien Beaufour et son restaurant Le Cent33, situé au coeur du quartier des Chartrons, étaient attendus à Bordeaux et l’établissement, ouvert depuis février dernier, connaît déjà un grand succès !

Cette nouvelle adresse bordelaise, située au 133 rue du Jardin Public au coeur des Chartrons, est le fruit du travail d’un couple passionné autant par la gastronomie que l’art de vivre et de bien recevoir.

J’ai eu un immense coup de coeur, aussi bien pour la cuisine que le lieu, que je vous invite à découvrir rapidement ! Voici mes impressions…

Fabien et Emilie Beaufour (Crédit photo © Julier Bruhier)

Trois univers, dans une atmosphère élégante et décontractée

L’expérience Cent33 commence dès l’extérieur du restaurant, où les cuisines ouvertes sur la rue, permettent d’entrevoir la brigade en pleine préparation des plats.
Une fois la porte poussée, l’atmosphère élégante et décontractée vous transportera. Fabien et Emilie ont le souci du détail et ça se ressent !

Le décor, travaillé avec style, se veut épuré et sophistiqué avec le travail de matériaux bruts, tels que le bois, l’acier corten et la terre cuite, pour la vaisselle créée notamment sur-mesure. Bouquets de fleurs séchées, abat-jours découpés en carton, bassines en cuivre chinées et transformées en luminaires ou en lavabo dans les toilettes (une pièce qui vaut par ailleurs aussi le détour !), complètent la décoration nature et rétro.

Emilie et Fabien ont également joué avec l’agencement des lieux pour créer trois univers, pour trois moments de dégustation. Au Cent33, vous pouvez donc manger à la Table du Chef, face à la robota (foyer de feu japonais) et aux cuisines qui s’animent, partager la Table d’Hôtes entre amis (elle est prévue pour huit) ou choisir la salle de restaurant pour un moment en tête-à-tête ou à plusieurs en toute intimité.

Un concept de cuisine à partager (ou sharing-concept)

Après de nombreuses années passées à l’étranger dans l’hôtellerie de luxe (États-Unis, Suisse, Grande-Bretagne…) et un parcours impressionnant, riche en expériences aux fourneaux de prestigieux établissements, tels que l’Eleven Park à New York (élu meilleur restaurant du monde par le 50 Best Pellegrino !) ou encore La Maison Pic à Valence (3 étoiles au Guide Michelin)… Le chef Fabien Beaufour a souhaité proposer un concept ramené de ses expériences new-yorkaises notamment, s’affranchissant des codes de la gastronomie française et des formules traditionnelles, en ne proposant sur sa carte que des plats à partager.

Les plats, servis au centre de la table, incitent à la découverte, au partage et à la convivialité !

Avant de déguster, on ne peut que remarquer évidemment le soin apporté aux arts de la table : couteau créé sur-mesure par une coutellerie du Périgord, la fameuse Georgette, fourchette hybride servant à la fois à piquer et saucer, vaisselle en terre cuite faite main et sur-mesure également… Originalité garantie !!

Côté menu ?

Au Cent33, pas de règle ni de menu imposé ! Vous choisissez de picorer ce que vous voulez, quand vous voulez, le service s’adapte à votre rythme et vos envies.

Rythmé par les saisons, le chef propose une cuisine généreuse, basée sur les produits bruts et du terroir, avec un twist inspiré de ses escales à l’étranger. Fabien Beaufour casse peut-être les codes de la cuisine gastronomique, mais il en connaît toutes les facettes. Si bien qu’il en a gardé les valeurs : choix méticuleux des produits, cuissons précises, assaisonnements justes et équilibre des saveurs.

À table, les assiettes arrivent en continu… Pour un feu d’artifice de saveurs ! Il ne faut pas hésiter à commander plusieurs assiettes, pour goûter à tout : le granola salé (une tuerie à base de pignons de pin, pistache, riz soufflé, herbes de Provence et piment d’Espelette), les gougères au comté, le foie gras aux agrumes, le poulpe tiède, les légumes cuisinés, le maquereau, les gnocchis au citron confit, la poitrine de porc au café et coing rôti, le boeuf à la cendre… En fait, c’est simple, absolument toutes les assiettes proposées donnent envie !

Le granola aux herbes et pignons de pin… dont on aurait aimé avoir la recette !

Côté entrées, vous ne devez absolument pas manquer la spécialité, qui est le poulpe en salade tiède (mon coup de coeur numéro 1 !), mais aussi le parfait de foie gras aux agrumes et fenouil dont le trompe l’oeil est fabuleux !

Poulpe en salade tiède, avocat et sauce orientale

J’ai aussi apprécié la fraîcheur et la justesse de l’assaisonnement de l’assiette de coquillages marinés, parfumée et ce citron caviar qui explose littéralement en bouche.

Du côté des “plats”, on s’est régalés avec le maquereau au maïs crémeux et les carottes fumées au beurre d’orange et gingembre. Mais mon second coup de coeur est l’assiette de boeuf de l’Aubrac à la cendre et chou rouge (une découverte faite grace à la cuisson à la robota !), tellement tendre… Qui était accompagné d’une assiette de céleri rôti à la truffe… Mes papilles en salivent rien que d’y repenser !

Le Maquereau, maïs crémeux à la verveine et citron
Les carottes fumées, beurre d’orange et gingembre

Enfin, du côté des desserts… Légèreté et saveurs seront au rendez-vous. Mention spéciale pour le cheesecake et son sorbet citronné au yaourt, très parfumé et très aérien. Ainsi que pour les glaces qui étaient divines, comme le sont les glaces faites maison. Une fin de repas parfaite !

Le grand avantage de cette cuisine de saison est que la carte se renouvèle partiellement très souvent, au gré des arrivages de produits et des envies du chef et de sa brigade !

Et côté cave ?

Vous pouvez débuter par un cocktail en grignotant le fameux et incontournable granola salé.
Et continuer avec un verre de vin ou une jolie bouteille, parmi une sélection très soignée d’une vingtaine de vins rouges et autant de vins blancs, dont un grand nombre sont issues de domaines français en biodynamie. Chaque vin a notamment été choisi dans l’optique de pouvoir réaliser des accords mets-vins intéressants.

J’espère vous avoir donné envie d’aller tester la cuisine élégante et raffinée, mais néanmoins sans prétention, du chef Fabien Beaufour.

Merci à Emilie et Fabien, ainsi qu’à Gwenaëlle leur attachée de presse, pour cette invitation. Le Cent33 figure désormais dans mes adresses incontournables pour un déjeuner express ou un dîner gourmand à Bordeaux !

Infos pratiques

Le Cent 33
133 Rue du Jardin Public, Bordeaux Chartrons
(Tram C, Arrêt Camille Godard)
05 56 15 90 40

Entrées de 9€ à 14€, assiettes Robota de 14€ à 22€, desserts de 6€ à 10€ (prévoir au moins 4 assiettes de dégustation par personne).

Ouvert du Mardi au Samedi
De 12h à 14h et de 19h à 22h30

Lumir

Hello ! Moi c'est Lumir, auteure de ce blog créé en 2011 dans le but de partager ma passion pour la cuisine et la photographie. Quand je ne parle pas de mes escapades, balades et découvertes, je partage mes recettes saines et gourmandes, composées d’ingrédients simples, essentiellement bio et de saison. Je vous invite à découvrir mon univers et à passer un moment d’évasion culinaire sur le blog !

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.