Voyage Gourmand

Une tarte estivale comme je les aime, inspirée par une recette de Yotam Ottolenghi. Le mariage pêches et romarin est un pur délice !


Il y a peu, j’ai lu un article qui parlait de pensée positive et de petites “choses” dans la vie qu’il était très simple de mettre en place pour être plus positif au quotidien. Quelque chose, notamment, m’a marqué. C’est le fait de remplacer la formule “Je suis désolé.e” par “Merci“.

Par exemple, “Je suis désolé pour mon retard” devient alors “Merci d’avoir patienté” et le quotidien prend alors une toute autre tournure !

Avoir une attitude positive est très important et l’on pense généralement peu à ce genre de petite chose qui peut faire toute la différence. Cela peut paraître fou, mais essayez de vous y mettre et vous constaterez le changement !

Je vous remercie donc pour votre patience  – car il est vrai que depuis quelques mois, le blog est littéralement en stand-by et les recettes et articles se font plutôt rares.

Cher lecteur – si vous êtes ici pour la recette – je vous conseille à présent de scroller juuuusqu’en bas de l’article – car elle vous attend tout en bas 🙂 


Cette année 2019 a été riche et prenante.

J’ai mis le blog entre parenthèses ces derniers mois un peu malgré moi, ne pouvant et ne sachant plus véritablement comment conjuguer vie perso, vie pro et vie pro « bis » d’auto-entrepreneur.

Oui, il y a donc bien une vraie vie derrière un blog et elle n’est pas toujours rose ou aussi lisse qu’on la laisse entrevoir.

Pour être franche, j’ai vécu une sorte de burn-out depuis ces derniers mois. J’ai été déprimée, à bout de souffle. Mon naturel positif et enthousiaste s’est peu à peu effacé pour laisser place à une version beaucoup moins gaie, j’étais constamment triste, morose, épuisée. 

La page blanche

Pendant ces quelques mois, je n’ai eu aucune envie d’écrire. Les idées d’articles ou  de recettes que j’avais pour le blog sont devenues soudain très difficiles à réaliser. La vie de tous les jours me pesait et jai perdu l’intérêt que j’avais pour la photographie, qui ne m’apportait aucun réconfort.

Et puis le blog étant avant tout un havre de paix, une bulle positive, légère et inspirante… Je me demandais comment arriver à véhiculer un message positif lorsque l’on a déjà du mal à l’être soi-même.

On peut dire finalement que les conditions optimales, c’est-à-dire pensées sereines et épanouissement personnel, n’étaient tout simplement pas réunies pour écrire et partager par ici.

Alors pourquoi ?

Votre curiosité naturelle vous conduira peut-être à vous demander ce qui me minait jusqu’ici et je ne vous en voudrais pas. À vrai dire, c’est une accumulation de beaucoup de choses et surtout une pression psychologique forte qui m’ont fait basculer dans un état de dépression.

Sur l’échelle de l’exploitation en entreprise, je pourrais sûrement obtenir une Palme d’Or ! 😀 (vous voyez j’arrive même à en rire !).

J’ai accepté et concédé bien des choses cette année, comme le fait d’exécuter un poste à l’opposé de celui pour lequel j’avais été recrutée, mais seulement je n’ai pas réussi à m’habituer aux humeurs lunatiques des uns, au manque de considération des autres, au rabaissements continuels et piques mesquines. On m’a fait rapidement comprendre que je n’étais pas grand chose mais que j’étais bien utile quand même ! Ô joie de l’entreprise !

À force d’être cassée, dévalorisée et dénigrée continuellement cette année, j’ai fini par penser que le problème… c’était moi. Fini par croire en mon inutilité et perdu toute confiance en moi.

Peut-être est-ce une nouvelle stratégie managériale pour mieux ‘mater’ ses nouvelles recrues ? J’en doute tout de même. Mais voilà ce que font certaines entreprises, en toute conscience, à de jeunes actifs prometteurs et dynamiques. 

Mais… J’écris de nouveau aujourd’hui.

Cher lecteur, si vous n’avez pas encore zappé mon article et si vous avez lu ces quelques mots jusqu’ici… Sachez que je vais bien, ou plutôt mieux !

Après la tempête, il y a toujours le beau temps, comme on dit (hum… pardonnez-moi l’expression vintage #1)

Pour ma part, j’ai enfin puisé dans mes dernières forces pour amorcer une reconstruction. Ce n’est pas une mince affaire de se sortir d’une dépression mais le simple fait le vouloir fortement est un grand pas vers l’avant.

 J’ai appris ces dernières semaines à relativiser, à aller de l’avant et penser de façon plus positive (d’où ma petite introduction).

La vie est courte et même si elle ne se déroule pas toujours comme on le souhaiterait ou que les choses n’avancent pas aussi vite qu’on le voudrait parfois, même si elle est ponctuée par des évènements désagréables de temps à autre, et bien elle est tout de même belle putain !

Et, (pardonnez moi l’expression vintage #2) il faut la croquer à pleines dents !

Je travaille sur moi continuellement pour renforcer mon attitude et remonter la pente. Finalement, j’ai l’impression que petit à petit cela porte ses fruits puisque j’ai comme eu une soudaine envie d’écrire ! C’est un vrai miracle (je peux exagérer un peu non?) d’avoir de nouveau de l’inspiration ! Et donc maintenant… pourvu que cela dure.


Dernière parenthèse, promis

Je présente mes excuses par avance à toutes les personnes qui pourraient lire le blog et se demander pourquoi j’ai écrit tout cela, sous un titre racoleur de tarte aux pêches ! 😀 Il fallait que j’évacue le pourquoi-du-comment avant de pouvoir publier de nouveau des articles librement ! Après tout, pouvoir raconter un peu de bla-bla, c’est le but d’un blog non ?

Surtout, si vous vivez une expérience similaire, sachez qu’il est bon de rester entouré et de ne surtout pas refuser l’aide d’autrui. Si vous avez vécu une expérience similaire – burn-out à cause de votre profession – et que vous souhaitez en parler, partager vos astuces pour voir la vie en rose, et tout et tout… N’hésitez pas, il y a les commentaires pour cela ou alors le formulaire de contact du blog 🙂

Vous prendrez bien une part de tarte ?

Et donc, entrons dans le vif du sujet. Cette tarte aux pêches et romarin.

Il s’agit d’une divine création de Yotam Ottolenghi, chef israélo-britannique auteur de best-sellers incontournables, réinterprétée par Valérie de C’est ma fournée! et encore plus librement revisitée par moi-même !

Je l’ai vue passer sur de nombreux comptes Insta et le mariage du romarin et des pêches a de suite attisé ma curiosité ! Cela tombait à pic, puisque j’avais justement un peu de romarin sous le coude (merci mes bonnes vieilles jardinières qui ont survécu la canicule bordelaise!).

Je l’ai réalisée avec une pâte brisée maison, dont vous pouvez retrouver une recette sur le blog ici, mais elle peut se faire en version “rapide” avec une pate feuilletée ou brisée du commerce. 

Il n’y a rien de plus simple, le plus long sera simplement d’attendre la marinade des pêches avec le sucre, le citron vert et le romarin…

Je vous laisse juger de la régalade par vous même ! 

Tarte aux pêches parfumée au citron vert et romarin
Une délicieuse tarte fine, idéale pour les goûters d'Eté !
Noter
Imprimer
Pour une tarte de 24 cm, soit 6 personnes
  1. Une pâte brisée (ou feuilletée) pur beurre (maison ou du commerce)
  2. 500g de pêches blanches ou jaunes pas trop mûres, coupées en tranches de 0,5cm (poids sans noyau)
  3. 50g de sucre en poudre
  4. 2 citrons verts bien juteux
  5. 2 belles branches de romarin frais
  6. 1 cc à café bien rase de fécule de maïs (type Maïzena)
Commencez par faire mariner les pêches
  1. Coupez vos pêches en deux, retirez les noyaux et coupez des tranches d'1/2 centimètre d'épaisseur. Assurez vous que vous avez bien 500g de tranches de fruits.
  2. Récupérez avec un économe le zeste d'un citron vert de façon à obtenir environ 7 bandes d'écorce.
  3. Dans un bol, versez le sucre et le jus des deux citrons verts (environ 30 à 40g pour moi).
  4. Mélangez, ajoutez les zestes, les tranches de pêches et les deux branches de romarin.
  5. Filmez et laissez "mariner" entre 45 minutes et 2 heures. Remuez de temps en temps pour bien mélanger les saveurs.
Préparez la tarte
  1. Préchauffez votre four à 180°C, chaleur tournante. Foncez un moule ou un cercle à tarte de 24 cm avec la pâte de votre choix (ou étalez votre pâte en un cercle un peu plus large pour une version "galette").
  2. Égouttez bien les tranches de pêches en récupérant tout le jus à travers une passoire. Cette étape est importante, sinon la pâte aura du mal à cuire. Ne jetez surtout pas le jus, car il va être utile pour la suite de la recette.
  3. Disposez les pêches sur la tarte comme vous le souhaitez : les mettant n'importe comment comme Ottolenghi, qui réalise une galette rustique comme celle-ci, ou harmonieusement comme une tarte aux pommes.
  4. Enfournez pour 25 min de cuisson.
Finitions
  1. Pendant que la tarte cuit, récupérez 60 g de jus de pêches et ajoutez-y la Maïzena préalablement délayée dans un petit fond d'eau.
  2. Faites bouillir ce jus dans une casserole à feu moyen, jusqu'à obtenir quelque chose de sirupeux et de nappant (env. 2 min).
  3. Sortez la tarte du four au bout de 25 min, badigeonnez-la au pinceau avec ce sirop de pêches, ajoutez quelques brins de romarin si vous le souhaitez (ceux qui ont mariné avec le jus) et enfournez de nouveau pour 30 à 35 min de cuisson.
  4. À la sortie du four, zestez un citron vert sur la tarte à l'aide d'une microplane et laissez la tarte refroidir sur une grille.
Notes
  1. * Servez avec une quenelle de crème glacée à la vanille pour plus de gourmandise !
  2. * C'est ma fournée précise de privilégier le métal pour une bonne cuisson de la tarte (l'idéal : un moule à tarte avec fond perforé).
  3. * Retrouvez la recette originale de Yottam Ottolenghi ici
Adapté d'une recette de Yotam Ottolenghi, vue sur le blog C'est ma fournée
Voyage Gourmand https://voyagegourmand.fr/

Lumir

Hello ! Moi c'est Lumir, auteure de ce blog créé en 2011 dans le but de partager ma passion pour la cuisine et la photographie. Quand je ne parle pas de mes escapades, balades et découvertes, je partage mes recettes saines et gourmandes, composées d’ingrédients simples, essentiellement bio et de saison. Je vous invite à découvrir mon univers et à passer un moment d’évasion culinaire sur le blog !

Vous aimerez peut-être aussi...

16 Commentaires

  1. Répondre

    laura

    23 août 2018

    elle est superbe cette tarte ! bien de saison, c’est parfait

    • Répondre

      Lumir

      25 août 2018

      Merci Laura !

  2. Répondre

    Mythily GeeketteCuisine

    24 août 2018

    Hello Lumir, merci à toi de nous avoir partagé cette période pas très joyeuse de ta vie ! Je suis passée par là et je sais que ce n’est pas simple du tout. L’activité du blog en a souffert mais je pense que la roue a enfin tournée pour ma part, car OUI, après la pluie le beau temps ! (#teamvintage)

    Je te souhaite plein de bonnes choses pour les prochains mois, le meilleur reste à venir, tu as fais le plus dur !

    • Répondre

      Lumir

      25 août 2018

      Hello Mythily, vraiment merci à toi pour ce message !
      Malheureusement, beaucoup trop de gens passent par là. C’est dépitant et en même temps ça finit par donner une sorte de rage intérieure pour aller de l’avant !
      J’ai les cartes en mains… à moi de jouer 😉 (teamvintage de ouf haha).
      Je te souhaite aussi tout le meilleur !! A très vite sur nos blogs respectifs !

  3. Répondre

    ma bulle de gourmandise

    24 août 2018

    coucou ma belle,
    c’est bien d’être honnête avec soi-même d’abord, car ce blog est avant tout pour ton bien-être puis avec tes lecteurs !
    la positive attitude !! RELATIVISER c’est ma philosophie depuis 15 ans .. j’ai connu une dépression et quand tu arrives à passer le cap, c’est une belle victoire qu’il faut partager avec les soutiens qui ont été là car ce n’est facile pour personne, ni pour eux, ni pour toi
    hauts les cœurs, tout cela a été passé avec brio et tu vaux tellement mieux, et non ce n’est pas toi qui n’est pas saine <3
    grosses bises et continue de nous allécher avec tes recettes toujours si gourmandes et si bien photographiées et bonnes vacances !! =*

    • Répondre

      Lumir

      25 août 2018

      Merci Magali <3 Je ne vois que ton message maintenant et il m'a mis tellement de baume au coeur !
      C'est une belle philosophie de vie. Je vais essayer de poursuivre sur ce chemin...
      Finalement, j'écris de nouveau, donc j'avance de nouveau... Maintenant il faut que je rattrape le temps perdu avec les amis de longue date 🙂
      Des bisous et à bientôt !!

  4. Répondre

    Westerman Martine

    24 août 2018

    Bonsoir Lumir
    Je découvre, grâce à votre maman
    Votre histoire m’a beaucoup émue !
    Vous êtes une jeune femme pleine de courage…… la vie n’a rien d’un long fleuve tranquille….. le milieu du travail souvent cruel …. mais vous écrivez à nouveau, vous avancez à nouveau….
    C’est magique et merveilleux
    Avec toute mon amitié

    • Répondre

      Lumir

      25 août 2018

      Merci Martine pour ce gentil mot.
      Même si ce n’est que le démarrage, j’avance de nouveau et de façon plus positive.
      Malheureusement, c’est l’histoire de beaucoup trop de monde !
      A bientôt 🙂
      Lumir

  5. Répondre

    Céline - La Marinière en Voyage

    25 août 2018

    GLAD TO HAVE YOU BACK !
    Tu es bien courageuse de t’être livrée comme tu l’as fait… En tout cas, cette association parfaite et pleine de soleil illustre bien un retour à la positive attitude et à la joie de vivre je trouve 🙂
    Contente et fière que tu aies pu remonter la pente… n’hésite pas si tu passes sur Paris, je serai ravie de te rencontrer pour de bon 🙂
    Belle journée à toi !
    Céline

    • Répondre

      Lumir

      25 septembre 2018

      Encore une fois, merci à toi Céline pour petit mot que tu m’as laissé… à bientôt sur Paris (ou Bordeaux!) j’espère

  6. Répondre

    LadyMilonguera

    27 août 2018

    Cette tarte m’a l’air absolument divine !

    • Répondre

      Lumir

      25 septembre 2018

      Merci LadyMilonguera!!

  7. Répondre

    Tim

    11 septembre 2018

    J’ai testé cette recette hier en profitant des dernières pêches que j’ai pu trouver au marché et je dois dire : Wahou ! Je n’avais jamais osé mettre des herbes de provence sur une tarte, mais c’est une excellente idée !

    • Répondre

      Lumir

      25 septembre 2018

      Super nouvelle Tim ! Merci pour ce retour ! C’est vrai que le mariage pêches romarin est assez dingue… J’en regretterai presque l’Automne !

  8. Répondre

    Valérie ILoveCakes

    22 septembre 2018

    Dans les périodes compliquées comme ça, le plus dur c’est d’avoir la force de se dire qu’on peut aller mieux et c’est ce que tu as fait. Tu as raison de lutter et de tout faire pour retrouver ta joie de vivre, en tout cas avec cette belle tarte et ses saveurs (oh purée c’est tout ce que j’aime), tu nous donne envie et ça respire la joie !

  9. Répondre

    Lumir

    25 septembre 2018

    Encore une fois, merci à toi Céline pour petit mot que tu m’as laissé… à bientôt sur Paris (ou Bordeaux!) j’espère 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.